Wednesday, 20 August 2014

Pipes and sunsets! Our last two bike outings


On Monday we biked up the Mountain right to the highest summit (234 metres above sea level), one of us by Bixi. It's a workout! It made me imagine, what if everyone in Montreal biked up the Mountain once a day on a Bixi? We'd be in amazing shape!


The Monday previous, we were aiming to bike to Parc Angrignon but missed the turnoff and ended up at Parc René-Lévesque instead, where we caught this fabulous sunset. Thanks Lorne Blumer for both of these photos!

Monday, 18 August 2014

L'histoire d'une fin de semaine en canot-camping sur la rivière Rouge


Pour moi, les vacances d’été ça veut dire du canot-camping. Oui, ça prend une certaine préparation, mais je ne peux pas m’empêcher de vouloir partager cette expérience avec d’autres personnes. Voilà pourquoi, pour un cinquième été, j’ai organisé une sortie d’initiation au canot-camping interculturel, au sein de l’Association récréative Milton-Parc.

Cet été, nous avons parcouru 40 km de rivière (principalement de l’eau calme) sur la rivière Rouge dans les Laurentides. Nous avons démarré dans la ZEC Maison de Pierre, et terminé au niveau du village de Rivière Rouge. Il y avait 14 participants et 2 animateurs-guides, moi et mon conjoint. Les participants venaient de plusieurs pays différents, y compris les Pays-Bas, France, Jordanie, États-Unis/Russie/Jamaïque, Turquie, Liban, Iran, et du Canada.

Malgré que ce ne fût qu’une simple fin de semaine, et pas la première fois que je l’organise, ça prend à chaque fois énormément de préparation. Être responsable de 14 autres personnes dans la nature, en autonomie, ce n’est pas rien. Vaut mieux bien faire ça!

On s’est rencontré pour une réunion de préparation et souper communautaire chez nous environ une semaine avant. Ça nous a permis de se connaître un peu mieux, de revoir la liste de quoi apporter, de déterminer ensemble le menu… et de faire des essais de comment étanchéifier un sac de couchage (avec un vrai test dans le baignoire!)

Enfin le grand jour arrive, vendredi 8 août. On se rencontre pour le covoiturage, on affronte un peu de trafic et enfin on arrive. Prévisions météo : grand soleil durant toute la fin de semaine – inespéré.  On a campé sur le bord de la rivière à notre point de sortie, grâce à la compagnie Aventure Quatre Saisons, qui nous a loué les canots et fait la navette. On a monté les tentes (location défrayée par Mountain Equipment Co-op, merci infiniment!), tout un casse-tête pour une première fois. Ensuite, nous avons mangé un délicieux souper préparé à l’avance par nos participants, et dégusté d’énormes marshmallows autour d’un feu de camp.

 
Le lendemain, on s’est préparé pour la navette, et le départ vers le vrai début de l’aventure. 25 minutes de navette nous ont remonté plus haut sur la rivière. On nous laisse avec les canots et nos affaires sur une plage au bord de la rivière. Ensuite, mini-initiation aux coups de pagaie. Tout le monde a bien progressé, malgré que ce ne soit jamais intuitif pour tous. Par la suite, 2 par canot, avec toutes nos affaires, nous avons parcouru environ 18 km jusqu’à la plage qui allait être notre camping samedi soir.


Le niveau d’eau étant relativement bas, il y avait d’immenses plages de sables et d’étonnantes falaises de sables à chaque méandre. Il y avait également des bancs de sable cachés sous l’eau qui rendaient la navigation un peu plus difficile. Il fallait choisir le bon chenal, sinon on devait sortir pour pousser le canot… Petite mésaventure, nous sommes deux canots à avoir réussi à renverser le canot durant la fin de semaine. Heureusement, rien n’est brisé ni perdu. Talya n’était pas traumatisée; elle voulait recommencer l’aventure, tellement c’était agréable de se saucer à l’eau sous le soleil!

On est enfin arrivé au Fer à cheval, lieu magnifique en mi-parcours et plage sans fin pour camper. Il était déjà assez tard. On a monté les tentes, fait un feu et on a fait à manger. Pain bannique sur des tiges de bois cuit sur le feu; papillotes de légumes et merguez. Merci à tous pour leur expertise et participation à la préparation du repas, et toutes les tâches!


La « super-lune » nous éclairait la nuit. Certains ont bien dormi (comme moi), d’autres s’habituaient encore à dormir sous la tente. On a entendu des cris de chiens de traîneaux (ou loups?) au petit matin. Le lendemain, super petit déjeuner (œufs, petits pains maisons, bagels sur le feu etc.). Départ pour encore toute une bonne grande journée de canot.



À mi-parcours, nous sommes arrivés à un rapide maigre mais long. On a pris notre temps pour descendre en sécurité. Les chants doux en arabe de ma co-équipière allaient parfaitement avec le décor naturel. En fin de parcours, un lieu étonnant de sables mouvantes, où il ne fallait pas débarquer du bateau. Et ensuite, la vraie fin du parcours, on sort de l’eau, on remet les canots, et rentre à Montréal tard en soirée.

Bravo à tous les participants qui ont découvert tant de choses en même temps : camping sauvage, cuisine en plein air, canot… C’était un vrai plaisir de vous connaître et de pagayer avec vous!  J’espère que vous allez pouvoir poursuivre d’une manière ou d’une autre, et que cette expérience restera avec vous pour longtemps.

Voici quelques mots de la petite famille originaire du Liban qui était parmi nous en tant que participants :

« Le canot-camping  fût une aventure extraordinaire pour moi et mes filles : depuis que je suis à Montréal je n'ai pas pu sortir en dehors de la ville et encore moins toucher l'eau de la rivière, canoter et vivre quelques jours avec de bons amis immigrés pour la plupart eux aussi et faisant des activités en plein air pour quelques jours pour la première fois...vraiment c'est une excellente chose. Je suis très heureuse de vous avoir rencontres et partage  ces moments avec vous : votre gentillesse, délicatesse, dévouement et performance dans votre travail m'a beaucoup impressionnée : ce n'est pas facile de gérer une compagnie interculturelle avec autant de maestro : je vous tire chapeau : bravo et grand merci pour tout ce que vous avez fait. Bravo aussi pour tous les amis qui ont réussi à donner une bonne image de leur éducation, leur tact, la collaboration et la cohabitation dans de telles conditions : ce n'est pas facile de gérer le stress ...bravo pour ceux qui ont su donner le meilleur d'eux mêmes..

Grosses bises à tous et à toutes

Mouna, Talya et Yara »


Et les impressions de notre participante Mahshid, originaire de l’Iran :

"Il est parfois nécessaire d'aller dans la nature, se détendre et renouveler le rapport avec la nature. Parfois il est bon de rappeler qu'il existe un autre genre de la vie au-delà de cette vie machiniste, au-delà des routines, loin de la circulation, le métro, l'autobus, le portable, l'internet etc. Merci beaucoup chère Adrienne et cher Fred, les guides du programme qui nous a fourni cette occasion, et merci beaucoup des amis chaleureux et aimables du groupe. Nous avons passé 2 nuits ensemble. Nous avons monté les tentes ensemble, nous avons fait un feu ensemble, nous avons cuisiné ensemble, nous avons chanté ensemble, nous avons ri ensemble, nous avons pagayé ensemble, nous nous somme aidés et nous avons avancé ensemble.

Je n'oublierai jamais cette belle expérience de canot-camping. Merci Adrienne. Merci Fred et merci Association Récréative Milton-Parc."

Thursday, 7 August 2014

Parc Bellerive en fin juillet


Parc Bellerive, dans l'est de l'île, est bien beau! On voit au loin les îles de Boucherville. Un bel endroit animé pour admirer le fleuve.

Wednesday, 23 July 2014

Notre tout premier don en 2010 - Our very first donation in 2010 (and how you can help us now)


(Please scroll down for English)

L’histoire du tout premier don que nous avons reçu en 2010

En 2010, lorsque le Programme de plein air interculturel n’était qu’une simple idée, le Directeur de l’Association récréative Milton-Parc m’a encouragé de me lancer et organiser une première sortie sans attendre.  J’ai décidé de me donner un peu de défi supplémentaire en organisant toute une fin de semaine d’initiation interculturelle au canot-camping (pour nouveaux arrivants et tous). Le canot-camping est l’une des activités de plein air plus complexes à organiser car nous sommes complètement autonomes dans la nature durant la sortie. Dans nos canots, nous apportons les tentes, sacs de couchage, vêtements, et bouffe. Pour les nouveaux arrivants qui n’ont aucun matériel ni expérience, ça fait beaucoup de choses à rassembler et à prévoir!

J’ai lancé une invitation à ma sortie au sein de mes contacts. Des amis qui adorent le plein air m’ont contacté avec quelques commentaires. Ils soutenaient à 100% les objectifs de la sortie : rapprocher des personnes d’ici et de loin à travers le canot-camping, et créer une opportunité pour les nouveaux arrivants de s’initier. Mais mes amis s’inquiétaient que la sortie était trop dispendieuse pour les nouveaux arrivants à faible revenu, malgré les efforts que nous avons fait pour minimiser les coûts. Les participants devaient payer pour les coûts de base : la location de canot et de matériel de camping, la bouffe, le transport, navette et guide. Mais chacun de ces coûts se rajoutaient, et en fin de compte notre sortie « accessible » aller coûter 250$ ! Mes amis avaient raison, mais sans autre source de revenu, on ne savait pas quoi faire.

Mes amis ont proposé une solution. Si je pouvais trouver 4 nouveaux arrivants à faible revenu pour participer à la sortie, ils allaient faire un don de 1000$, parrainant ainsi ces 4 personnes. J’étais ravie, car ce don rendait notre sortie de canot-camping accessible pour ces 4 personnes, qui allaient vivre une expérience profondément importante et mémorable, une initiation idéale à nos traditions d’ici. Mes amis étaient ravis aussi, car en soutenant une sortie accessible en plein air, ils ont contribué au rapprochement interculturel, à l’intégration des nouveaux arrivants, grâce à un don entièrement direct et utile. En plus, ils ont mérité un crédit d’impôt non-négligeable de presque 50% du montant du don : ils ont donc payé environ 500$ de moins d’impôts à la fin de l’année ! Cette sortie en 2010 fût un grand succès.

Ces mêmes amis continuent à donner généreusement à notre programme, mais nous avons maintenant besoin de trouver d’autres donateurs afin de rendre l’ensemble de nos activités accessibles à tous. Nous aimerions retrouver des personnes ayant la possibilité de donner une fois ou régulièrement, de petits ou de grands dons, reliés à la communauté des affaires, des diverses communautés culturelles, ou simplement passionnés par le plein air, l’intégration et le rapprochement , tout comme nous.

Aidez-nous à diffuser le mot qu’il est possible de faire un don charitable, pour permettre à des nouveaux arrivants à faible revenu d’essayer le camping, canot, kayak, randonnée, vélo, raquette, ski de fond, ou patin!

Quatre possibilités pour nous aider

1.  Transmettre ces informations à vos contacts
2. Aimez et partagez notre page https://www.facebook.com/Soutenirpleinairinterculturel
3. Faites un don, si c’est possible pour vous! Nous acceptons avec gratitude tous dons de 20$ et plus pour parrainer les nouveaux arrivants à faible revenu au moyen de contributions en ligne.
4. Référez un ami à nos activités ou participer vous-même!

Voici comment faire un don et recevoir un crédit d’impôt.

Quelques-uns de nos initiatives :
-          Offrir des initiations aux activités de plein air destinées aux nouveaux arrivants et ouvertes à tous
-          Rapprocher des personnes d’ici et de loin à travers des sorties conviviales en plein air
-          Promouvoir le plein air auprès des nouveaux arrivants grâce aux conférences, salons, visites aux écoles de francisation, une infolettre gratuite de plein air interculturel, etc.
-          Solliciter des dons de matériel de plein air que nous pouvons par la suite donner, prêter ou louer à petit prix à nos participants lors de nos sorties
-          Encourager d’autres organismes à suivre notre exemple en participant à des colloques, consultations, en publiant des articles.

Nos sincères remerciements pour tout votre soutien et encouragement et à tous ceux qui nous aident déjà de plein de façons!

***

English version

The Story of Our Very First Donation

Back in 2010, when the Intercultural Outdoor Recreation Program was still just a “crazy idea”, the Director of the Milton Park Recreation Association (ARMP) encouraged me to jump in feet first and organize an initial outing. Not one to shy away from a challenge, I decided to organize an “Introduction to Canoe-Camping” weekend aimed at people new to Canada (but open to everyone). Canoe-camping is one of the most logistically challenging outdoor pursuits around, because while we’re out there canoeing, we bring everything we need with us: tents, sleeping bags, clothing, food… And for newcomers who don’t have any gear or experience, all of this stuff has to be gathered, rented and prepared in advance!

I launched an invitation to participate in the outing and spread the word among friends and contacts. Friends of mine who happen to love the outdoors contacted me with some feedback. They entirely supported the goals of the outing: to bring people of various origins together through a canoe trip, and to give newcomers the chance to try out this amazing and very unique activity. But my friends worried that the cost was prohibitive for low-income newcomers to Canada, even if we had done everything we could to keep costs down. Prospective participants were expected to cover the basic costs of canoe and tent rentals, food and transportation for themselves, as well as a guide. But these costs quickly added up, and our supposedly accessible outing costed people $250 each! My friends had a point… but without any outside funding we were a bit stuck!

My friends made a proposition. If I could find 4 low-income newcomers to Canada to participate in the canoe trip, they would donate $1000, thus sponsoring these 4 people. I was thrilled because our canoe trip was going to be that much more accessible, at least for these 4 people, who would have a profoundly positive and memorable introduction to one of our best outdoor traditions. Our friends were thrilled too, because they got the chance to make a real difference, contribute to true integration and true intercultural understanding, as well as the accessibility of outdoor recreation, by a directly and obviously useful donation. As a bonus, they also got a hefty tax credit amounting to nearly half of their donation, meaning that at the end of the year, they paid around $500 less in taxes thanks to their donation. It’s not every day that you can donate to outdoor recreation and make such a difference. And the trip was a true success.

These friends continue to donate generously to our program, but now we need to find additional donors to make our activities accessible to everyone. We want to connect with people who would be willing to donate once or regularly, small or large amounts. We are seeking contacts who are passionate about the outdoors or about improving intercultural relations, perhaps connected to the business community, or in any way in a position to help us.

Please help us to spread the word that it is possible to make a tax-deductible charitable donation to sponsor low-income newcomers to Canada to go camping, canoeing, kayaking, hiking, cycling, snowshoeing, cross-country skiing, snowshoeing, or skating with us!

Here are four possible ways to help us out:

1.      Forward this information to your contacts
2.      “Like” and share our page https://www.facebook.com/Soutenirpleinairinterculturel
3.      Consider making a donation, if it’s possible for you this year. We gratefully accept donations of $20 and more to sponsor low-income new immigrants through online contributions.
4.      Tell a friend about our activities, or sign up for an activity!

Here are instructions on how to make a tax-deductible donation.

A few of the things we do:
-  Organize accessible introductory outings so newcomers can learn to canoe, camp, skate, etc.
- Bring people together from near and far and build bridges through outings
- Promote outdoor recreation by giving presentations to adult language classes, sending a free weekly e-newsletter of outdoor recreation, etc.
- Solicit donations of outdoor gear that we can then give, lend or rent at cost during our outings
- Encourage others to put in place similar programming by presenting at conferences and publishing articles.


Our most sincere thanks for any future help and to all those who are already helping in so many ways!

Tuesday, 22 July 2014

Vélo et délire au parc de la cité du Havre


No explanation as to what was going on yesterday evening at the Parc de la cité du Havre. Was it the heat? You'll just have to come see for yourself next Monday evening! Bienvenue à tous à nos sorties des lundis soirs!

Tuesday, 15 July 2014

Au parc des rapides


Lundi soir on a pédalé le long des berges de Verdun pour arriver au très beau parc des Rapides. Les rapides de Lachine, bien sûr! Il faut laisser son vélo pour aller profiter de ce parc, qui est également un refuge d'oiseaux. Merci Mahshid pour cette belle photo!

Et voici notre groupe un peu plus loin des rapides de Lachine, qui ont l'air moins impressionnants vus de là...

Monday, 14 July 2014

Une journée au Havre familial! A Day at Camp!


Samedi dernier, on a profité de la très belle journée ensoleillée pour visiter le Havre familial, un camp familial situé dans la région de Lanaudière. On était sous le charme des deux beaux lacs que nous avons visité; le premier, le lac Beaupré, était tellement tranquille et sauvage qu'il y avait même des huards, que plusieurs d'entre nous ont pu découvrir pour la première fois! Here we are, squinting in the sun but happy and enjoying this beautiful, wild place!



Then we went back to the lake with all of the canoes and kayaks as well as a beach! Many people were particularly enamoured with kayaking and trying paddlesports for the first time. I agree!! Merci groupe pour une journée sympathique et conviviale!