Tuesday, 23 October 2012

Week-end Plein-Air et linguistique à Arundel

Par Anne-Laure Favereaux
(Please scroll down for the English version, also written by Anne-Laure!)

Vendredi 18h30 : rendez-vous au métro Mont-Royal. Direction Arundel pour une fin de semaine de plein-air et d’échanges linguistiques.  À Montréal, il pleut des cordes, pourvu que la météo soit clémente dans Les Laurentides.

Deux heures plus tard, nous sommes 13 à nous présenter autour d’un snack dinatoire. Français, Québécois, Ontariens, Tchèques, Jordaniens, Belges, Polognais, nationalités différentes mais avec tous le même désir d’échanger, d’apprendre et de découvrir. Notre organisatrice et guide, Adrienne nous présente notre programme de la fin de semaine. Un mot traverse les esprits : chargé !

Samedi 7 h : debout ! En cuisine, l’équipe du petit déjeuner s’active. Ginette a déjà préparé les pâtes à gaufres et à crêpes. Fred les fait, Anne-Laure sert les plats. À table les «c’est délicieux » et « humm » se propagent entre deux cuillères de miel à la cardamone, de pancakes aux bleuets et de sirop d’érable. Facile de briser la glace autour d’un gros breakfast. Bon départ pour la fin de semaine.



Le ventre plein, nous partons  à la découverte des différentes sortes de champignons. Frédéric nous fait part de ses connaissances au cours d’une balade de plus d’une heure à quelques pas de notre « maison ». Girolles, polypores, russules n’ont plus de secrets pour nous. Il est même possible d’allumer un feu avec certains ! Si on ne se risque pas à en goûter au dîner, la pause au soleil reste néanmoins appréciable. Sandwichs et petits gâteaux, une sieste rapide et hop c’est reparti.

Arundel sur deux roues

Pendant que certains se reposent ou découvrent le site à leur rythme, d’autres partent en vélos.
Les bicycles ajustés, gonflés, échangés, essayés et réajustés, nous sommes enfin prêts à rejoindre la rivière rouge. Les vélos apprivoisés, nous roulons sous le soleil d’Arundel. Découvertes  de la plage qui borde la rivière, du « village » d’Arundel et de celui d’Huberdeau.


Retour au centre : la pause et nos muscles s’étirent doucement. Le souper n’en sera que plus réconfortant. Au menu : salade et pizzas, maison s’il vous plaît. On jase autour de bouteilles de vins, on échange, pas le temps de regarder des DVD. Mais la soirée ne saurait se terminer sans les fameuses activités ludiques concoctées par Adrienne.

Tell me your skill

Comment transformer une étole en un sac à main ? What is the difference between cab and cap ? Comment faire disparaître une tâche de vin sur une nappe? Comment attraper une mouche en 30 secondes?  Savez-vous parler tchèque ou danser polonais ? Treize personnes partagent leurs expertises sous forme de speed-dating en cinq minutes. Les éclats de rire fusent çà et là entre deux explications… en anglais of course ! La soirée se termine par un éclat de rire général lors d’un twister amélioré « façon Arundel » ! Qui a dit qu’apprendre l’anglais était ennuyant ? On en oublierait notre fatigue. Mais là c’est l’heure du dodo, une grosse journée nous attend demain.

Rando à Weil

Dimanche : 9h : direction Weil, après s’être délecté d’une excellente omelette « à la Monica ». La nouvelle team breakfast assure une nouvelle fois et certains ont l’impression « de passer leur temps à manger » ! Pas de panique, les calories seront vite éliminées lors d’une rando de deux heures.



Ça grimpe, c’est escarpé mais la découverte du barrage réalisé par les castors en vaut la peine. L’après-midi sera consacré à la visite de la ferme Morgan à quelques minutes du site. La passion communicative de Sophie nous fait (presque) oublier le froid lors de la visite de l’étable. Veaux, sangliers, dindons, dire que tous finiront dans notre assiette…accompagnés de légumes bios du jardin. Chacun repart avec un petit souvenir ou son épicerie pour la semaine, c’est selon. Le départ approche.

18h, on range, on jase, on échange. La fin de semaine a été intense mais au combien riche pour chacun. On en a oublié qu’il y a deux jours, il pleuvait ! Une seule question : on remet çà quand ?

***English version

Outdoor Weekend and Language Exchange in Arundel

Friday, 6 p.m.: the weather is terrible in Montréal. It’s raining a lot. But we’re leaving, heading to Arundel. Two days of language exchanges and outdoor activities.

Three hours later, 13 people coming from different countries introduce themselves. French, Czech, Belgian, Ontarian, Polish, Jordanian or 100% Québécois, we all want the same thing: to exchange, learn and discover. We have to be prepared, the week end will be very full, according to the program of our organizer, Adrienne.

Saturday 7 a.m.: Time to wake up. Pancakes with blueberries, crêpes and waffles - Ginette prepared us a delicious breakfast. We all tell her the same thing: “delicious”.  A good way to mingle before discovering mushrooms as part of a workshop onsite.


Frederic shows us various different types of mushrooms. Who would have guessed that we could find chanterelles right beside the Centre? We didn’t end up eating them but instead enjoyed the lunchtime sun.  After a quick nap, some of us go biking.

We have to adjust, try out, fix and re-adjust each bicycle. After learning how to handle with them we ride along the Rouge River. Enjoying the sun and the nice view, we discover the village and the beach along the river.

After 2 hours, we deserve a break before eating. Eating warm pizzas and drinking wine is so comforting. Talk, talk, exchange, nobody realizes that it is getting so late. We don’t care because we still have an activity remaining: a skills exchange.

Apprends-moi ce que tu sais faire

In pairs, speed-dating-style, we learn how to speak Czech, do a traditional Polish dance, or how to catch a fly in a whole new way. And we have to teach our skill in French! We can hardly hear each other over all the laughter in the room. There’s even more laughter during Adrienne’s special game called “Shoe Factory”, just like Twister but involving pairs of shoes!

Next Day, Next Program

Sunday 9 a.m.:  let’s go to Weil. After eating an “omelette à la Monica”, we discover Weil through a hike. It’s steep and not so easy but the view about the beaver dam is wonderful.

The afternoon is dedicated to visiting the Morgan Farm. With a lot of passion, one of the women who works on the farm, Sophie, explains life (and work) on this organic farm. Boars, turkeys, tomatoes… we visit the site during two hours despite the cold weather. Then we buy organic products made on site, and have a few last chats before getting going.


End of the weekend: everybody enjoyed the place and exchanging with each other. We almost forgot about Friday’s bad weather. One question for Adrienne Adrienne: when is the next outdoor weekend planned?

No comments:

Post a Comment