Monday, 2 June 2014

Comment bien vivre avec les moustiques au Québec! How to Deal With Quebec’s Mosquitoes!

Please scroll down for English

Bibittes, maringouins, mouches noires, mouches à chevreuil… Durant la belle saison en plein air au Québec on n’est jamais seul! Il est parfois difficile de se rappeler calmement que tous ces insectes sont essentiels à notre système écologique. Libellules, grenouilles, oiseaux et bien plus se nourrissent de ces petites bêtes. Voici quelques astuces et idées pour survivre et même bien vivre avec les insectes qui nous invitent à faire partie de la chaîne alimentaire de notre bel environnement au Québec! Parce que l’été est court – il faut en profiter malgré cet inconvénient!

D’abord, les moustiques, mouches noires et mouches à chevreuil ne sont pas pareils. Vous connaissez sans doute déjà les moustiques. 

Moustique - Mosquito

Les mouches noires ne sont pas les mêmes qu’on retrouve dans les maisons. Elles sont beaucoup plus petites, et elles piquent! 

Mouche noire - Blackfly
Les mouches à chevreuil sont plus grosses que les moustiques.

Mouche à chevreuil - Deerfly

En général, en ville, il n’y a pas trop de mouches noires ni de mouches à chevreuil, et seulement des quantités « raisonnables » de moustiques. Il y a des régions avec plus ou moins de « bibittes ». Le plus qu’on va dans le nord, par exemple, plus on retrouve ces insectes.

Il y a des périodes pires que d’autres. La haute saison des bibittes est en juin. Si vous campez pour la première fois au Québec, admettons dans les Laurentides, je recommande fortement de viser le mois d’août. Lorsque les soirs se rafraîchissent en août, souvent il y a moins d’insectes.

Les moustiques aiment bien sortir le matin et le soir. C’est souvent plus calme durant la journée.

Si on bouge, on se fait moins piquer par les insectes (par exemple, si on randonne). Dès qu’on s’arrête, ils nous retrouvent! Sur l’eau, ou alors exposé au vent, on est bien. Choisissez votre activité et emplacement de camping en fonction de cela. 

Afin d’être à l’aise, le mieux pour se protéger est par les vêtements. Idéalement, portez un pantalon léger, un peu ample (pas trop moulant), de couleur claire, que vous pourriez au besoin mettre à l’intérieur de vos chaussettes. Portez une chemise légère, ample et de couleur claire, à manches longues. Les moustiques peuvent nous piquer même à travers un vêtement moulant. Quand il y a beaucoup de moustiques j’aime porter des chaussures avec des chaussettes épaisses ou même 2 paires de chaussettes, par exemple en soirée en camping.

On peut faire recours à un produit anti-moustique. Lorsqu’il n’y a que quelques moustiques, les produits naturels à base de citronnelle etc., fonctionnent très bien. Plusieurs personnes s’amusent à tester divers produits naturels et même vitamines afin de repousser les insectes.

Lorsqu’il y a beaucoup d’insectes, personnellement j’utilise des produits anti-moustiques à base de DEET, ingrédient un peu toxique mais assez efficace : « The Great Outdoors » par Watkins, ou « Deep Woods » par Off, par exemple. Si vous pouvez utiliser ces produits sur vos vêtements pour éviter de les mettre sur votre peau, tant mieux. Si vous les appliquer à votre peau, éviter soigneusement vos yeux, narines, bouches et doigts, car ça fait mal dans les yeux, le goût est très amer et ce n’est sans doute pas très bon pour nous. J’applique un peu de crème sur l’extérieur de mes mains et j’essaye de l’appliquer autour de mes oreilles, cou, front etc., sans trop toucher mes doigts. Il faut réappliquer ces produits tous les quelques heures. Ils s’enlèvent dans l’eau donc ce n’est pas la peine de les appliquer juste avant la baignade (même, c’est déconseillé car il vaut mieux éviter de polluer nos eaux…)

Le DEET c’est mauvais pour la santé physique et l’environnement, mais c’est bon pour la santé mentale en plein air…

On dit aussi que c'est mieux d'éviter les parfums, ainsi que les savons trop parfumés.

Lorsqu’il y a vraiment des nuages de bibittes, on peut porter une chemise ou chapeau moustiquaire, en filet moustiquaire. 



J’aime porter une casquette en-dessous, pour éloigner le filet de mon visage. On a chaud dans ces chemises ! On peut également installer une tente moustiquaire à côté de notre tente pour dormir, et faire la cuisine et manger les repas tranquilles à l’intérieur.

Et par la suite, il y a des produits et crèmes anti-démangeaisons, mais je ne les ai jamais trouvés très efficaces, personnellement. Il est important d’éviter de gratter nos piqûres, car ça va juste les faire durer plus longtemps ! Avec le temps, votre corps va s’habituer et réagir de moins en moins.

N’ayez pas peur, ça se gère et ça vaut le coup ! Bonnes sorties en plein air ! Et si vous aimeriez participer à une sortie d’initiation au camping (ou autre activité de plein air), contactez-nous !


Mosquitoes, black flies, horse flies, deer flies… During the warm season in Quebec, we’re never truly alone! It can be difficult to calmly remember that all of these biting insects are truly essential for a healthy environment. Dragonflies, frogs, birds and many others eat these little critters. Here are some hints and ideas of how to survive and even live well with these insects, even as they beckon us to contribute to the food chain! The summer is short in Quebec, and our parks and natural areas are beautiful – hence the need to find ways of taking advantage of it!

First of all, there are some differences between these various insects. You’ve probably already encountered mosquitoes. Blackflies are not the same as houseflies – they’re much smaller, and they bite! Horse flies and deer flies are bigger and definitely more annoying than house flies.

Horsefly
In general, in cities, there aren’t many blackflies, horse flies or deer flies, and there are usually only « reasonable » quantities of mosquitoes. Amounts of biting insects vary widely depending on the region. The further north, the more insect life, in general.

Some times of the year are worse than others. June is usually the most intense, depending on where you are. If you want to go camping for the first time in Quebec, let’s say in the Laurentians, I’d recommend aiming for the month of August. Since it’s still nice out, yet evenings are cooler, there are usually much fewer bugs.

Mosquitoes tend to congregate in early morning and the evening. They’re often less active during the day.

If you keep moving, usually you’ll get bitten less (for example, while hiking). However, as soon as you stop, the bugs will catch up! Often on the water or exposed to wind there are fewer (or no) insects and life is good! It's a good idea to choose your activity and also your campsite based on this!

To protect yourself from insect bites, the very best is to dress for it ! Wear lightweight, light-coloured long pants that aren’t too tight, that you can tuck into your socks. Mosquitoes can bite through tight clothing, and many bugs are attracted to dark colours. Wear a lightweight, light-coloured, loose-fitting long-sleeved shirt as well – same reasoning. When there are really lots of bugs in the evening, I like to wear shoes with thick socks, or even 2 pairs of socks.

I often use bugspray too. When I am only mildly annoyed at the bugs, I can get away with natural products such as those containing citronella. Many people swear by all sorts of natural remedies including vitamins that apparently allow you to repel bugs naturally.

When there are really a lot of bugs, personally I move on to semi-toxic products containing DEET. Toxic but effective. Examples include « The Great Outdoors » by Watkins, or « Deep Woods » by Off. If you can get away with just putting these products on the outside of your clothing, that’s great. If you need to use a bit on your skin in strategic places, avoid your eyes, nose, mouth and fingers, because DEET stings and tastes really bad. I put a bit of cream on the outside of my hands and then attempt to rub it onto my wrists, around my ears, forehead and neck without actually touching my fingers. You’ll need to reapply any of these products every few hours. They come off in the water so don’t bother putting any on before swimming (this will also avoid polluting the water).  

DEET is bad for our physical health and the environment, but is good for our mental health in the outdoors…

I tend to avoid wearing anything scented - perfume, or fragrant soaps or shampoos - during the buggy season.

When there are really clouds of bugs, I like to wear a bug shirt or bug hat, made of mosquito netting. I like to wear a baseball cap under the net, so it doesn’t touch my face. These things are hot, though! 


You can also set up a mosquito tent beside your regular tent, where you can prepare meals and eat without being attacked!

When you get home, there are all sorts of anti-itch creams, though I’ve never found them that effective myself. Try hard not to scratch too much as scratching will only make the bite last longer! With time, your body will react less and less.

Never fear, you’ll find ways to manage bugs and enjoy yourself! Happy outdoors and camping! Get in touch if you’d like to participate in an introduction to camping activity or other fun introductory outing!

No comments:

Post a Comment