Thursday, 13 August 2015

Bilan de l'initiation au canot-camping, réserve de la Mastigouche!


Le bilan en chiffres de 3 jours et 2 nuits de canot-camping à la réserve faunique de la Mastigouche en interculturel, par Annie P., participante: 

-          19 participants d’au moins 9 cultures différentes qui sont tous aussi formidables les uns que les autres qui m’ont vraiment donné envie de voir du pays.
-          8 tentes érigées au milieu de nulle part
-          4 repas communautaires aux saveurs du monde : des bagels montréalais d’Adrienne pour déjeuner, de la soupe aux lentilles perses de Tannaz pour souper et du chili de Tammy au deuxième souper!  Certains ont même fini avec une poutine dans un casse-croûte à Saint-Alexis-des-monts, «Le roi des patates», je pense.
-          Environ 1 km de portage (500 mètres par portage), 6 km de pagaie. Pour certains, on a entendu dire…que le Lac Sans Bout paraissait vraiment sans fin.
-          Les étoiles indénombrables comme Mouna n’en avait pas vu depuis qu’elle a quitté son pays natal. Bonus : on a vu la voie lactée et la Grande ourse!!!
-          Un feu de camp vraiment mémorable agrémenté  par les chansons de feu de camp qui nous ont tus par leurs beautés.
-          Un nombre indéfini de sourires, de rires et de sujets de conversations variés.
-          0 ours, personne n’est tombé à l’eau et 0 goutte de pluie! Par contre, on a eu un voleur de capsules de purification d’eau!
-          47 piqûres de moustiques et LA piqûre de l'échange interculturel/canot-camping!
  
Finalement, on a mangé comme des rois, on s’est amusé comme des fous, et on était mieux qu’au Hilton pour reprendre les mots de Christine. Il ne faut pas exagéré, il y a des moustiques et le chant des huards déguisés en hurlement de loups dans la nuit qui nous ont rendu la vie dure!


P.S. Milles excuses à Stephanes que j'ai rebaptisé durant tout le week-end, je te dois une barre de chocolat en guise d'excuses!

Photo par John Hernan

Photo par John Hernan

No comments:

Post a Comment