Wednesday, 28 October 2015

Merci Boutique Courir, Lanctôt, Fischer et Swix!

Merci à Lanctôt, Fischer et Swix, qui nous ont donné du super matériel de ski de fond pour notre programme d'initiation! Nous allons bien profiter cet hiver. Un gros merci à Boutique Courir qui nous a aidé à percer des trous dans nos beaux nouveaux skis et a installé des fixations!






Monday, 19 October 2015

Randonnée et météo variable à l'île des Soeurs!


Samedi dernier, un groupe de 10 personnes est allé marcher sur l'île des Soeurs. Nous avons découvert les divers petits parcs, boisés et points de vue sur le fleuve à l'île des Soeurs. Nous avons également fait un échange linguistique anglais-français et avons rencontré le président du club de randonnée à l'ile des Soeurs. Durant cette journée d'automne, nous avons vécu plusieurs changements successifs de météo: nuages, soleil, petite grêle, grande grêle, fine pluie, gros flocons de neige!  C'était une journée agréable, car on a pu vivre toutes ces conditions différentes mais pas trop longtemps chacun, en compagnie très sympathique!

Friday, 9 October 2015

Récit d'une randonnée en refuge, 3-4 octobre 2015!


Article écrit par notre participante Margarita

L’éblouissante nature de Sainte-Agathe-des-Monts se trouve à une heure de voiture de la ville de Montréal. Ce lieu charmant et paisible nous a accueillis le weekend du 3 et 4 octobre pour une randonnée en plein air et un séjour en refuge inoubliables.

Notre équipe de randonneurs, dans leur ensemble novices à la randonnée en refuge, s’est rassemblée le samedi matin à la station de métro de Crémazie. Dans un coin bien chauffé, nous avons pris le temps de réorganiser nos sacs et repartir le matériel de camping que le programme de Plein air interculturel a fourni, et nous sommes partis à l’aventure, pleins d’énergie et d’anticipation.

Nous sommes arrivés à la maison du Président du Club de Plein Air de Sainte-Agathe-des-Monts sur les pieds du lac Ménard, une belle maison de la campagne des Laurentides. Après une pause courte, nous avons pris le chemin qui se trouve derrière le charmant gazébo pour rejoindre le refuge de l’Alpage. Le beau temps était notre ami et nous sommes arrivés à la hauteur de l’Alpage où se situe le pittoresque refuge, ainsi que son abri extérieur pour les plus aventureux. Nous nous sommes installés et, sans perdre du temps, nous sommes partis à l’exploration du terrain, munis de bonne humeur, de bâtons de marche, d’une carte des sentiers pédestres et, pour les deux cueilleurs de champignons qui nous accompagnaient, de petits paniers!

Nous avons pris le chemin de Catherine, un vieux sentier appartenant à un réseau de pistes d’environ 43 kilomètres, où on peut faire du ski nordique, de la raquette et de la randonnée en plein air. La nature était splendide: les arbres avaient timidement commencé de s’habiller aux fameuses couleurs d’automne des forêts canadiennes et les pluies de derniers jours avaient bien préparé le sol pour la marche, encore humide mais confortable. La récolte de champignons était très réussie, et les chanceux qui suivaient de près nos cueilleurs ont profité d’une introduction complète à cette activité intrigante: les parfums, les couleurs, la texture, bref tout ce qu’il faut savoir sur le champignon sauvage!

Outre la leçon sur le champignon, cette ballade était aussi une belle occasion pour notre initiation aux plantes et arbres québécoises par Adrienne: les érables, les pins, et surtout le cèdre canadien (Thuja occidentalis). Aussi appelé l'Arbre de la Paix par les nations autochtones, le cèdre était synonyme de la sérénité et du calme, et ses feuilles, riches en vitamine C, étaient souvent utilisées pour la préparation des tisanes. Nous avons bien sûr cueilli quelques feuilles pour se faire notre tisane du soir!

Après quelques heures de marche, nous sommes arrivés au Cap Beauséjour, un plateau rocheux avec une vue magnifique sur la Rivière du Nord. Du repos nécessaire et bien mérité et du temps pour la collation, avant de rejoindre le chemin du retour.

Notre soirée a été aussi active que notre journée. Reconnaissants aux deux volontaires qui avaient marché environ un kilomètre pour apporter de l’eau potable, les uns et les autres se sont mis à cuisiner et à mettre en place les matelas et sacs de couchage sur le toit du refuge. Nous avons allumé un feu à l’extérieur grâce aux bois trouvés au petit dépôt à côté du refuge et nous nous sommes rassemblés pour échanger sur nos impressions de la journée et griller des chamallow sur le feu, tout en attendant la délicieuse soupe aux lentilles d’Adrienne et l’excellent risotto aux champignons sauvages de Fred. A la fin du repas nous avons savouré le gâteau aux amandes d’Omnya et les petits biscuits de Louise avec notre tisane aux feuilles de cèdre. Epuisés, nous nous sommes retirés sur le toit pour une belle nuit de sommeil tandis que les plus courageux ont passé la nuit sous les étoiles.

Le dimanche, après un bon petit déjeuner, nous avons préparé nos sacs et nous sommes partis pour un deuxième jour de randonnée sur le long sentier du Train du Nord. Ce magnifique chemin traverse des érablières et forêts de pin et rejoint le lac Piché, où nous sommes arrêtés pour déjeuner sous le soleil. Après notre déjeuner, nous sommes arrivés aux bords de la Rivière du Nord et nous avons suivi le chemin qui allonge la rivière jusqu’à la montée du Château Bleu. Le Château bleu est le point de départ du célèbre et très fréquenté sentier Gillespie, nommé après Gault Gillespie, skieur reconnu au Québec qui avait vécu dans les Laurentides. Ce beau sentier avec ses étroits passages et ses petites montées et descentes nous a régénérés malgré notre fatigue de la longue marche.

Nous sommes retournés au refuge pour trouver une belle compagnie de randonneurs et leurs chevaux, et nous avons tantôt pris le chemin du retour jusqu’aux voitures. Sur le chemin, nous avons découvert un joli tipi traditionnel et nous avons décidé de s’arrêter pour passer un dernier moment de détente et d’appréciation de notre belle aventure.

La feuille - un poème collectif

La feuille

Colorée, orange, rouge écarlate, lumineuse
Petite mais brillante

Mouchetée, grignotée, fanée, trouée

Fine, élégante, bien proportionnée
En pointe de flèche, deux courbes alvéolées, nervures marquées

Beauté cachée

- Un poème collectif par les participants de la sortie de Randonnée urbaine et conversation, 8 octobre, 2015

Tuesday, 6 October 2015

Rando français-anglais au parc Pointe-aux-Prairies!


Dimanche 27 septembre, inspiré par l'activité "Soyez Parcs Actifs" dans le parc-nature Pointe-aux-Prairies, notre groupe de 17 personnes ont fait une randonnée avec un échange linguistique français-nnglais. Nous avons parcouru environ 9 km de sentiers dans ce parc, en forêt, près du fleuve, etc. Nous avons tenu des discussions dans les deux langues afin de pratiquer. Nous n'avons pas vu de coyote ni de cerf de Virginie mais nous avons quand même sauvé la vie d'une couleuvre qui tentait de traverser la rue Notre-Dame. Félicitations à tout le monde!

Refuges au Québec - Huts in Quebec


Please scroll down for English

Au Québec, nous sommes chanceux d'avoir un système de refuges permettant des séjours multi-jours dans l’arrière-pays. Plusieurs sont situés le long de sentiers de randonnée, raquette et ski de fond et ne sont pas accessibles en voiture.

Généralement, vous aurez besoin de réserver, et souvent à l'avance. Les refuges populaires durant les moments achalandés nécessitent des réservations plusieurs mois à l’avance. Une nuit en refuge peut coûter entre 22$ et 35$ par personne en général. Parfois il est possible de réserver le refuge au complet pour votre groupe.

Les refuges au Québec ont tendance à être assez simple et rustique, avec une grande pièce ouverte pour dormir et manger, un poêle à bois pour chauffer, et une bécosse (toilette sèche) à proximité. Souvent, il y a une source d’eau à proximité (un ruisseau ou un lac) et il faut traiter cette eau avant de la boire. Sinon en hiver on peut faire fondre de la neige. Parfois dans les refuges une grosse marmite est mise à disposition pour cette tache, ainsi qu’une pelle. Certains refuges ont des matelas en mousse mais il vaut mieux confirmer à l’avance. En hiver, certains parcs peuvent transporter vos sacs de refuge en refuge (mais c’est un peu cher). Habituellement, il n'y a pas d'électricité ni d'eau du robinet dans les refuges.

Voici une liste non exhaustive de certains parcs et sentiers avec des refuges, à des distances variables de Montréal. Il faut toujours vérifier la distance entre chaque refuge lors de la planification de votre séjour. Rappelez-vous que vous allez sûrement marcher plus lentement avec votre gros sac à dos, donc il serait mieux de prévoir moins de distance chaque jour. De toute façon, préparez-vous comme il faut pour un séjour autonome dans la nature et donner votre itinéraire à quelqu’un avant de partir.

La Sépaq, ou le système de parcs du Québec, a de nombreux refuges dans divers parcs et réserves, tels que les parcs nationaux du Mont-Tremblant, des Monts Chics-Chocs de la Jacques-Cartier, du Fjord-du Saguenay, des Monts-Vallin, la réserve faunique Papineau-Labelle, etc. http://www.sepaq.com/

Sentier Inter-Centre (près de St-Donat): http://www.intercentre.qc.ca/

Réseau de sentiers du club de plein air de St-Donat:
https://clubpleinairsaint-donat.org/ 


Vallée Bras du Nord (Portneuf): http://www.valleebrasdunord.com/refuge.php

Parc régional Montagne du Diable (Ferme Neuve): http://www.parcmontagnedudiable.com/#!les-refuges-en-montagne/c8k


Refuge de l'Alpage (Sainte-Agathe-des-Monts): http://www.clubpleinairsainteagathe.com/

Sentier des Caps (Charlevoix): http://www.sentierdescaps.com/hebergement-en-refuges/  Il est probablement possible d’accéder à cette randonnée en bus (Inter-Centre jusqu’à St-Tite-des-Caps).

Traversée de Charlevoix: http://www.traverseedecharlevoix.qc.ca/

Sentiers de l'Estrie: http://www.coopcdn-refuges.com/

Refuge Charles-D. Campbell (Saint-Adolphe d'Howard): http://www.geopleinair.com/destinations/Refuge-dans-les-Laurentides

Voici quelques idées de quoi apporter durant votre séjour:

Pour le groupe: Trousse de premier soins, moleskine (pour aider à traiter les ampoules), chaudrons, réchaud, carburant, allumettes / briquet, couverture d'urgence, téléphone cellulaire ou autre appareil de communication si il n'y a pas de réception cellulaire (souvent il n'y a pas) , boussole, carte détaillée et topographique du parcours, sacs à vidanges (il faut tout rapporter avec vous), pilules ou filtre pour traiter l'eau, kit de réparation (ruban adhésif « duct tape », ficelle, outils compacts), savon de vaisselle biodégradable, éponge, linge à vaisselle, bougies, etc.

Personnel: nourriture, collations, bouteilles d'eau, sac à dos 50-70L, sac de couchage, tapis de sol, vêtements de pluie, vêtements chauds en couches, bas (chaussettes) de rechange, crème solaire, chapeau, produit chasse moustique en été, papier toilette, bouchons d'oreilles (en refuge on entend tout le monde ronfler!) articles de toilette, médicaments, lampe frontale, bâtons de marche, bottes de randonnée, bol, tasse, cuillère, couteau suisse, un sifflet, carte d'assurance maladie, etc.

Votre expérience sera plus agréable avec un sac à dos compact et léger. Bonne randonnée!

*English version*

In Quebec we are fortunate to have an extensive backcountry hut system. There are many huts you can get access by hiking, snowshoeing or skiing, allowing you to spend an overnight or even several out in the forest.

Generally, you’ll need to reserve these huts in advance, sometimes many months in advance if it’s around the holiday season or in a popular area. Huts typically cost between $22 and $35 per person per night but this can vary. Sometimes you can reserve the whole hut; other times there can be many groups in the same hut.

Huts in Quebec tend to be quite simple and rustic, with an open, communal sleeping area, a wood stove, and a nearby outhouse. You can often get water at a nearby stream or lake, or melt snow in winter. This water should be treated before you drink it. Some huts provide a big pot to facilitate melting snow, as well as a shovel. There are simple mattresses in certain huts but you should ask ahead of time. In winter, some parks can transport your bags from hut to hut for you for a (hefty) fee. There is usually no electricity nor running water in huts.

Here is a non-exhaustive list of some areas with huts and trails in Quebec, of varying distances from Montreal. Always check the distances between huts and remember that with a big heavy pack, you’ll probably want to do fewer kilometers each day. Some huts are more remote than others. Either way, prepare properly and tell someone where you are going and when you plan to return.

The SÉPAQ, or Quebec park system, has many hut to hut trails in various parks and reserves, such as Parc national du mont-Tremblant, Parc national des monts Chics-chocs, Parc national de la Jacques Cartier, Parc-national du fjord du Saguenay, Parc national des Monts-Vallin, Réserve faunique Papineau-Labelle, and many others. http://www.sepaq.com/

Sentier Inter-Centre (near St-Donat): http://www.intercentre.qc.ca/

Other trails and huts in the St-Donat network:
https://clubpleinairsaint-donat.org/ 

Parcs régionaux (MRC de la Matawinie): http://www.parcsregionaux.org/parcs-regionaux/hebergements/

Vallée Bras du Nord (Portneuf) : http://www.valleebrasdunord.com/refuge.php

Parc régional Montagne du Diable (Ferme Neuve): http://www.parcmontagnedudiable.com/#!les-refuges-en-montagne/c8k


Refuge de l’Alpage (Sainte-Agathe-des-Monts): http://www.clubpleinairsainteagathe.com/

Sentier des Caps (Charlevoix): http://www.sentierdescaps.com/hebergement-en-refuges/ It’s probably possible to get to this hike by bus (Inter-Centre to St-Tite-des-Caps).

Traversée de Charlevoix: http://www.traverseedecharlevoix.qc.ca/

Sentiers de l’Estrie: http://www.coopcdn-refuges.com/

Refuge Charles-D. Campbell (Saint-Adolphe-d’Howard): http://www.geopleinair.com/destinations/Refuge-dans-les-Laurentides

Here are a few items to remember to bring during your trip:

For the group: First aid kit, moleskin (to help treat blisters), cooking pots, cooking stove, fuel, matches/lighter, emergency blanket, cell phone or other communication device if there is no cell reception (often there isn’t), compass, detailed map, garbage bags to carry everything out, pills or filter to treat water, repair kit (duct tape, string, compact tools), biodegradable dish soap, sponge, dish towel, candles, etc.

Personal: Food, snacks, water bottle, 50-70L backpack, sleeping bag, sleeping mat, raingear, warm clothing in layers, extra socks, sunscreen, hat, mosquito repellant, toilet paper, earplugs (people snore in these huts!), toiletries, medications, headlamp, walking poles, hiking boots, bowl, mug, spoon, Swiss army knife, whistle, health insurance card, etc.


Pack light to have the most enjoyable experience. Happy trails!