Hier nous sommes parties à la découverte du sentier Transterrebonne en ski par températures douces.

Nous étions agréablement surprises de découvrir un beau sentier multi-usage, bien entretenu presque chaque jour par une dameuse plutôt performante. Le sentier est relativement large, avec une trace de ski sur le côté, laissant ainsi la place pour le pas de patin, randonnée pédestre, raquette et fatbike. Encore mieux, l’accès est gratuit! Nous avons croisé plusieurs autres heureux utilisateurs, malgré que c’était en semaine.

Nous avons accédé le départ du sentier au parc de la Pommeraie, à son extrémité ouest, via le métro Montmorency, bus 9 jusqu’à la gare de Ste-Thérèse, et ensuite le bus 22 (Bois-des-Filion); nous avons marché 10 minutes jusqu’à la fin de la rue de la Pommeraie.

La forêt est belle avec plusieurs espèces y compris des hêtres, et m’a fait un peu penser à Oka. On aperçoit les jardins et arrières-cours des Terre-bonnais. En s’approchant de la 640, on a vu quelques sentiers rustiques partir dans le bois, avec des noms comme ‘Le Bossu’ ou ‘La Straight’, écrits à la main.

La neige du court tronçon qui longe la 640 était noircie et peu tentante. Un détour non-officiel via le golf s’imposait.

La piste fait 11,6 km au complet, du Parc de la Pommeraie jusqu’au Groupe de Plein air de Terrebonne à l’est. Un tronçon nord n’est pas vraiment relié à ce réseau en hiver. Un boucle ‘expert’ permet de rajouter quelques côtes ludiques et des vues surprenantes de la banlieue et quelques kilomètres additionnels, 5 km dans notre cas. Il faut par la suite suivre ‘tronçon ouest’ même si vous skiez en direction est…

Avant la rue de Plaisance, la piste surplombe un ruisseau. Il faut ensuite traverser cette rue, tourner à gauche, et reprendre la piste sur votre droite pour rentrer dans le Parc écologique de la Coulée. À l’intersection en T, prenez votre droite pour poursuivre. Au chemin des Hauteurs, gardez votre droite et profitez d’une descente fort sympathique en arrière des maisons. Il paraît y avoir plusieurs petits sentiers de vélo de montagne à cet endroit. Nous étions surprises d’arriver à la fin du parcours au niveau du Groupe de Plein air de Terrebonne (GPAT) où j’avais oublié l’existence d’une petite piste de ski alpin. Je suppose que c’est ici que le GPAT loue des raquettes et des skis de fond durant leurs heures d’ouverture.

Par la suite, nous avons pris un bus local au chemin des Hauteurs et boulevard de Hauteville, mais il aurait été plus avantageux de marcher directement jusqu’au Terminus Terrebonne (25 minutes de marche). Au Terminus, les fées du transport en commun nous ont envoyé le bus 25 express jusqu’à la station Henri-Bourassa. C’était merveilleusement efficace. Nous n’avons toujours pas compris les divers tarifs des bus Exo mais ce qui est clair est que plusieurs trajets différents via diverses stations de métro et bus sont possibles pour l’aller comme pour le retour. Apportez beaucoup de monnaie au cas où!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.