À la fin de l’hiver 2020, en début de pandémie, le programme de Plein air interculturel a reçu le don d’une belle paire de skis de fond, bottes et bâtons. L’ensemble appartenait à une jeune femme décédée et c’est sa mère qui nous les a apporté afin qu’on les donne à une nouvelle arrivante. Sa mère était convaincue que sa fille l’aurait souhaité.

Nous avons attendu l’hiver 2021 pour trouver quelqu’un à qui donner les skis. En janvier, nous avons mis en place des cours de ski de fond en ligne, afin de respecter les directives sanitaires. Nous avons prêté les skis du programme Plein air interculturel aux nouveaux arrivants à faible revenu inscrits au cours en ligne pour qu’ils puissent pratiquer par eux-mêmes durant l’hiver. Lorsqu’ils sont venus pour essayer les chaussures et récupérer les skis, nous avons fait essayer les bottes de la jeune femme à quelques participantes. Enfin nous avons trouvé une nouvelle arrivante à qui la botte allait parfaitement. Nous lui avons informé qu’il s’agissait d’un don et qu’elle pouvait garder les bottes et les skis. Elle était très émue et a rédigé un mot de remerciement à la mère:

« Bonjour chère madame,

Mon nom est Maria Isabel*, je suis originaire du Mexique. Je suis arrivée au Canada il y a quelques années, mais depuis un an je suis fièrement citoyenne. Je suis canadienne, mais surtout montréalaise, car c’est la seule ville que je vraiment connais et la seule ville dont j’ai vécu. J’aime Montréal. Ici, je peux me sentir libre comme personne et femme. Ici, c’est ma maison pour choix, j’aime le cœur des gens qui l’habitent et le paysage que malgré son dur hiver n’enlève pas la beauté de la ville. Tout le contraire, cette belle robe blanche donne à cette ville une élégance incroyable. En fait, je n’avais jamais vu la neige jusqu’à que je suis arrivée au Canada. Je me souviens de la première fois que je l’ai touchée, je venais d’arriver et c’était toute une expérience… c’était avril et il ne restait pas beaucoup de neige, mais quand j’ai monté le mont royal j’ai aperçu un petit monticule de neige collée à un arbre et j’ai couru pour la toucher. Je ne pouvais croire que j’étais face à la neige.

Après toutes ces années, je suis moins surprise de la toucher, mais je l’aime encore. Cependant, je dois être honnête et je vais vous confier que je ne suis pas à l’aise avec le froid, j’ai toujours froid et je n’ai jamais pratiqué un sport d’hiver. Tous mes amis me disent que je dois commencer à en faire pour pouvoir profiter ces mois si durs.

Cette année, je me suis promis d’en faire. Toutes mes amies me parlaient du ski fond, mais je n’avais pas les moyens pour me payer l’équipement puis je n’ai pas des revenus pour ce luxe. En fait, j’étudie (travail social à l’UdeM) pendant la semaine et du vendredi à dimanche je travaille (comme accompagnante dans un CHSLD). Donc, je suis bien occupée tous les jours, mais j’aime ça parce que j’aime être active. C’est pour ça que l’opportunité que l’association Milton Parc nous a donné pour emprunter l’équipement et à faire du ski du fond était l’opportunité que je cherchais.  Surtout cet hiver si difficile.

Et voilà, je suis allée chercher l’équipement et comment dans une histoire de fées, la chaussure qui m’allait bien était un don d’une gentille madame. Quand je suis partie, j’ai pleuré tout le chemin de retour à la maison. C’était un cadeau de Dieu, un miracle. J’ai raconté cette belle coïncidence à mes amis et ma famille au Mexique.

Je n’ai plus rien à vous dire sauf que je vais en profiter le plus possible de ce cadeau. Je suis allée déjà trois fois faire du ski dans les dernières semaines et toute ma vie je vais et penser à vous et prier pour que Dieu vous retourne ce beau détail avec de la santé et la paix d’âme et du cœur.

Merci infiniment

Maria Isabel »

*Les noms ont été modifiés

Previous articleLoisirs de plein air cet hiver à Montréal!
Next articleRapport, hiver 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.