À propos de nous

Le programme de Plein air interculturel rapproche les gens d’ici et de partout en leur permettant de faire des activités conviviales en plein air ensemble, tout au long de l’année. Nous invitons les nouveaux arrivants et tous les Montréalais à essayer la randonnée, le vélo, le camping, le canot, le kayak, les sports d’hiver et plusieurs autres activités avec nous!

Notre histoire en bref

Le programme de Plein air interculturel existe depuis 2010. Il a été fondé par Adrienne Blattel avec l’Association Récréative Milton-Parc, centre de loisirs urbain et organisme sans but lucratif au cœur de Montréal.

Depuis une première fin de semaine d’initiation au canot-camping en 2010, le programme s’est agrandi. Chaque année, des centaines de personnes originaires de plusieurs douzaines de pays différents participent à environ 75 sorties en plein air.

Nous proposons des activités qui sont accessibles aux nouveaux arrivants même s’ils n’ont pas de voiture, de matériel spécialisé, d’expérience préalable ni un grand budget. Les sorties sont spécialement conçues pour favoriser le rapprochement interculturel, promouvoir l’intégration des nouveaux arrivants de tous statuts et améliorer l’accessibilité des loisirs en plein air à Montréal.

Adrienne Blattel, Fondatrice et Coordinatrice

Adrienne Blattel adore passer du temps dehors! Elle est originaire d’Ottawa en Ontario et reste à Montréal depuis 2002. Quand Adrienne était enfant, elle faisait du ski de fond avec son père au parc de la Gatineau en hiver et du canot ou du kayak l’été à un camp de vacances. Pour ses premiers emplois d’été, elle était guide de kayak et de vélo. Ses années à l’étranger l’ont inspirée pour son travail actuel de plein air interculturel. En tant que membre d’un club de kayak à Mâcon en France et d’un club de randonnée à Kotor au Monténégro, elle a pu ressentir directement comment le plein air rapproche les gens d’origines différentes.

Adrienne détient une maîtrise en Études environnementales de l’Université York. De 2002 à 2010, elle a été directrice d’un programme de développement communautaire culturel au sein de la Fondation Québec-Labrador. Durant ces années, elle a organisé de nombreuses sorties en tant que membre du Club de kayak d’eau vive de Montréal.

Adrienne a fondé le Programme de Plein air interculturel en 2010 au sein de l’Association récréative Milton-Parc, où elle s’occupe toujours du programme. En 2017, Adrienne a gagné un prix d’entrepreneuriat en plein air donné par Mountain Equipment Co-op. Randonner jusqu’en haut du Mont-Royal plusieurs fois par semaine l’amène à observer la nature d’encore plus près et nourrit sa nouvelle passion pour les plantes, les arbres et la nature urbaine.

Média et Prix

Le Programme de Plein air interculturel a paru dans nombreuses revues et diffusions, y compris Urbania, Géo Plein Air, CBC, Radio-Canada, Radio-Canada International, 24Heures, Espaces, the Montreal Gazette, Le Voir, Green Teacher, Pathways (The Ontario Journal of Outdoor Education), et plus. En 2017, nous avons gagné un prix d’entrepreneuriat en plein air donné par Mountain Equipment Co-op. En hiver 2018, nous avons paru dans une courte vidéo de la campagne de Canadian Tire pour les Olympiques d’hiver. Voici une liste de nos principaux articles et entrevues :

« Randonnée plein air et échanges linguistiques : un Mont-Royal communautaire » par Mali Navia. Publié en ligne dans Urbania, 13 juillet 2018. https://urbania.ca/article/randonnee-plein-air-et-echanges-linguistiques-un-mont-royal-communautaire/

« Le plein air comme outil d’intégration culturelle ». Entrevue avec Adrienne Blattel à l’émission Les Éclaireurs, Radio-Canada, mardi 26 juin 2018 à 19 h 33. https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/les-eclaireurs/segments/entrevue/77820/adrienne-blattel-integration-nouveaux-arrivants-immigration-plein-air

« Initier les nouveaux Québécois à la nature » dans Géo Plein Air, 3 mai 2018. https://www.pressreader.com/canada/g%C3%A9o-plein-air/20180503/282355450367552

« Discovering Montreal by Bike ». Entrevue avec Adrienne Blattel et participante Laura Wenzel à l’émission « All in a Weekend », CBC Radio, dimanche 29 avril 2018 à 8 h 15. http://www.cbc.ca/listen/shows/all-in-a-weekend-montreal/segment/15540917

« Apprendre son nouveau pays par l’hiver et faire sien l’hiver de son nouveau pays ». Entrevue à Radio Canada International le 1er février 2018. http://www.rcinet.ca/fr/2018/02/01/apprendre-son-nouveau-pays-par-lhiver-et-faire-sien-lhiver-de-son-nouveau-pays/

« Apprivoiser l’hiver québécois au Mont-Royal » par Nadia Lemieux. Dans 24heures le 22 janvier 2018, page 3.  http://www.journaldemontreal.com/2018/01/22/apprivoiser-lhiver-quebecois-au-mont-royal

« Plein air multiculturel : Mon pays n’est pas un pays, c’est divers » par Guillaume St-Pierre. Dans la revue Espaces, 19 décembre 2017.  https://www.espaces.ca/articles/actualites/2647-plein-air-multiculturel-mon-pays-ce-nest-pas-un-pays-cest-divers

Chronique plein air avec Adrienne Blattel, Radio-Canada, 27 juin 2016. L’entrevue débute à 13 minutes 55 secondes. http://medias-balado.radio-canada.ca/diffusion/2016/06/balado/src/CBF/le1518-20160627-1755.mp3

« Taming Winter : New Immigrants Try Skating ». C’est la Vie, CBC Radio, 20 février 2015 avec Amanda Klang et Bernard St-Laurent.  http://www.cbc.ca/news/canada/montreal/taming-winter-new-quebecers-try-skating-1.2964618

« Immigrants Learn to Enjoy Winter and Make Friends » par Lynn Desjardins, Radio Canada International (version en anglais), 2 février 2015.  http://www.rcinet.ca/en/2015/02/02/immigrants-learn-to-enjoy-winter-and-make-friends/

« Montreal Diary: Helping New Immigrants Embrace Winter », par Catherine Muir, Montreal Gazette, 29 janvier 2015. http://montrealgazette.com/news/local-news/montreal-diary-helping-new-immigrants-embrace-winter

« New Country, New Home, New Nature », par Adrienne Blattel dans Green Teacher : Education for Planet Earth. 31 juillet 2013. Une partie de l’article est disponible ici: http://greenteacher.com/new-country-new-home-new-nature/

« Branching Out: Involving New Canadians in Outdoor Recreation », par Adrienne Blattel dans Pathways, the Ontario Journal of Outdoor Education. Hiver 2013, 25(2), pages 14-15. https://www.coeo.org/wp-content/uploads/pdfs/Digital_Pathways/Pathways_25_2.pdf

« Winter Classes for Immigrants », entrevue par CBC Radio, All in a Weekend, 15 janvier 2012. http://www.cbc.ca/allinaweekend/2012/01/15/sweating-it-out-in-the-cold-instead-of-hiding-from-winter/

« Apprécier l’hiver : de néophytes à passionnés de l’hiver! », par Iris Gagnon-Paradis, Le Voir, 6 janvier 2011. https://voir.ca/voir-la-vie/art-de-vivre/2011/01/06/apprecier-lhiver-de-neophytes-a-passionnes-de-lhiver/

« Using Outdoor Recreation to Foster Intercultural Understanding and the Integration of New Immigrants in Montreal »,  Adrienne Blattel dans Pathways, the Ontario Journal of Outdoor Education. été 2011, 23(4), pages 10-13. https://www.coeo.org/wp-content/uploads/pdfs/Digital_Pathways/Pathways_23_4.pdf

Témoignages

C’est la première fois que je profite vraiment de l’hiver.
– Nouvel arrivant, Algérie, initiation aux sports d’hiver

Pour la première fois dans ma vie, j’ai essayé les skis et les patins. Et maintenant je suis sûr que je vais continuer à pratiquer ces merveilleux sports! Merci!
– Nouvel arrivant, Russie, Initiation aux sports d’hiver

Je suis retournée plusieurs fois skier avec mes amis, après cette activité. Et je leur ai appris à le faire, car eux non plus ne connaissaient pas. Et ne savaient même pas que ceci est possible en ville.
– Participante, Initiation aux sports d’hiver

Plein air interculturel est un échantillon de ce qu’est Montréal : un melting pot, une grande diversité multiculturelle et multiethnique. Je me suis inscrite la première fois à l’une de leurs activités « randonnée urbaine et conversation », car j’étais séduite par cette idée de pouvoir converser en anglais tout en « bougeant » dans un cadre naturel et j’ai tout de suite accroché, attirée par la diversité des participants (âges, origines, culture, etc.), tous mus par le même intérêt : apprendre à connaître l’autre. J’ai adoré l’expérience et j’y retourne cette année! Une très belle initiative d’Adrienne. Favoriser ainsi l’échange et faire découvrir aux nouveaux arrivants un pays, une région, un quartier, mais surtout des gens est, à mon avis, la plus belle façon d’encourager l’intégration.
– Nacima Chettouh, Algérie

Le weekend dernier, moi, ma femme et ma fille avons passé une excellente fin de semaine en canot-camping. Grâce à vous, on a eu l’occasion de se rapprocher de la nature du Québec. Le paysage est tellement splendide! De plus, on a été avec d’autres participants qui viennent des quarts coins du monde, on s’est parlé, c’est l’occasion de s’intégrer à la vie québécoise aussi. C’est un beau souvenir pour toujours.
– Zhigang Wang, Chine

Nous avons découvert un autre Québec que celui que je commence à connaître à Montréal. Le canotage n’est pas seulement un loisir contemporain, c’est une pratique profondément ancrée dans l’histoire du pays. La nature est belle, grande, généreuse … le Québec est un grand pays qui mérite qu’on s’y attache. Merci pour l’organisation qui nous a permis d’être libres d’esprit pour toutes ces découvertes. Merci aux guides qui nous ont appris beaucoup de choses sur les bateaux, la nature, les relations de l’homme avec cette nature et sur les façons de vivre en harmonie avec. Merci à tous les participants immigrants d’origines aussi variées, le Québec c’est aussi cette richesse de nos diversités. C’était vraiment une super fin de semaine qui fera partie de notre intégration au Québec, à moi et à mon fils. Merci beaucoup.
– Xavier Gillet, France

Avec l’Association Récréative Milton-Parc, je me suis inscrite à des cours d’activités hivernales extérieures en tout genre (raquette, ski de fond, patins à glace). Une femme formidable mène les activités, elle se nomme Adrienne, elle fait partager sa passion de l`hiver et du plein air tout en tissant des liens entre les personnes de tout horizon. Nous sommes partis au Camp de Scout Tamaracouta pour une fin de semaine d’hiver remplie de découvertes et d’activités. Le groupe était composé de vingt personnes, soit un Québécois, deux Roumains, trois Espagnols, un Hollandais, une Américaine, un Kabyle, un Algérien, un Jordanien, une Ontarienne, quatre Français, un Marocain, une Polonaise, une Allemande et une Anglaise pour un joyeux mélange. Le camp est situé près du Lac Tamaracouta, dans les Basses-Laurentides, un petit coin de paradis où on peut pratiquer des stages de survie en forêt, au programme ski de fond, glissades, raquettes, papotage et rigolade. Moralité, le quotidien hivernal est quand même difficile, on aimerait souvent rester sous la couette, bien au chaud, mais une fois qu`on aime les activités hivernales, on trouve l’hiver trop court!
– Rosemary Lemaire, France

Mon nom est Salem AMICHI, je suis un nouvel arrivant d’Algérie d’il y a 4 ans. J’ai eu le plaisir de faire du camping avec l’association plein air interculturel. Durant ce séjour, mon fils et moi avons eu l’honneur de rencontrer des gens agréables de différents horizons qui nous ont initiés au canoë kayak. Sans l’association sus citée jamais je n’aurais découvert cette activité. Aussi, l’hiver passé, toujours grâce à cette association, j’ai participé à une sortie du côté de Saint-Jérôme. Nous avons été initiés au ski de fond et à la raquette, c’est la première fois aussi que j’ai eu le privilège de faire du ski. Merci 1000 fois, Adrienne; ces rencontres m’ont permis de découvrir des choses et surtout de rencontrer des amis. Ces deux activités, sans cette association, je ne les aurais jamais faites probablement. Encore une fois merci et longue vie à l’association plein air interculturel.
– Salem Amichi, Algérie

Je m’appelle Leila, je viens d’Algérie. Dans mon pays, nous connaissons la mer, mais pas la neige. Grâce à Adrienne, j’ai appris à faire du ski de fond et à profiter de mes longs week-ends d’hiver à faire des activités avec elle et son groupe. Ce qui permet de faire de belles rencontres avec des personnes qui viennent de pays différents et de partager des émotions et surtout des fous rires, en pratiquant des sports d’hiver et des techniques que nous n’aurions jamais pu découvrir seuls. Pour ma part, j’ai une grande préférence pour le ski de fond. De plus, il y a aussi une possibilité pour nous aider à acheter des skis à des prix très abordables.
– Leila, Algérie

Ce que je peux dire sur ce programme de plein air interculturel en tant que nouvel arrivant, c’est un bon programme. 1. Ça m’a beaucoup aidé à sortir de ma maison donc, je ne me suis pas ennuyé. Si tu es nouveau dans un pays comme le Canada, ce n’est pas facile parce que la culture d’ici est différente de là où je viens, je vis avec les voisins, mais on ne se connaît pas, donc rester dans la maison quand tu es nouvel arrivant c’est ennuyant et stressant aussi. 2. J’ai été en contact avec différentes personnes de différents pays qui sont ici à Montréal, et j’ai eu l’occasion de pratiquer aussi l’anglais et le français avec d’autres, c’est vraiment intéressant. 3. J’ai eu l’occasion aussi de visiter différents endroits à Montréal
– Alain, République démocratique du Congo

Publications

Blattel, Adrienne. La pratique des sports de plein air par des immigrants à Montréal. Résultats du sondage. Février 2011. https://drive.google.com/file/d/0B7oEyvKqafm_OXBLSUxsa1h1aXM/view